BaronCrapo en Ensulsis Chap 3

Baron

Merci Merci pour les votes !! Et merci à ceux qui m’envoient des corrections, je vais dès que possible éditer les fautes. Vous avez décidé de laisser le pauvre bougre au sol, tant pis, ce n’est pas aujourd’hui que vous découvrirez son identité… La suite ? Tout de suite !

Chap 1 _ Part : 3 / 4

Le Baron se retourna vers la pauvre victime au sol, mais à bout de force il d’évanouit. Alinaë sentit un poids sur son bras, elle ne comprit pas qu’il tentait de la faire se retourner pour s’occuper de l’autre… Elle le souleva et le porta par dessus ses épaules, comme un gibier le matin chassé. Les riverains s’occupaient de faire le ménage, loin d’aider les fauteurs de troubles ils leurs faisaient les poches et prenaient leurs armes.

Quelques heures plus tard il se réveilla dans la chambre d’auberge qu’il avait loué pour la semaine. Il était seul. Quelques minutes lui suffirent pour se remémorer sa petite journée et descendre pour aller voir les filles qui devaient l’attendre. Il y avait beaucoup de monde ce soir là, une ambiance bruyante et joyeuse peu propice aux confessions du coin de l’oreille. Les filles attendaient sur une table, leur discussion semblait houleuse. Toutes les trois, voilà des mois qu’ils ne s’étaient pas réunis. Alinaë braillait en buvant bien trop de bière, Ciny silencieuse bricolait son arbalète à main, et Méllia en plein début d’adolescence nourrissait le débat de toutes son insolence.

Il arriva près de la table, souriant, d’un grand calme comme à son habitude devant les filles. Ciny arrêta toute activité pour lui sauter dans les bras, des trois c’est bien la seule à étaler ses sentiments au Baron qu’elles considèrent toutes pourtant comme un père. Méllia était bien contente aussi, mais sa carapace de cynisme de retenue semblait encore trop dure à percer. Les retrouvailles et questions d’usage passés, Alinaë en vint au fait :

« _ Baron, depuis quelques temps un groupe tente de se faire passer pour des Vindicatrices. Ils font payer une fortune aux gens pour les aider, mais ils font bien plus de dégât qu’autre chose en se vendant au plus offrant. À leur tête un mage, on me l’a décrit comme puissant et bedonnant, très loin de te ressembler. Le groupe serait constitué d’une dizaine de guerrières. Il y a quelques jours nous avons traversé un village qu’elles ont dévasté pour le compte d’un seigneur peu scrupuleux. Elles salissent notre image, il faut agir !

_ C’est en effet très ennuyeux… J’ai encore un peu à faire ici, vous pensez pouvoir commencer sans moi ?

_ Attends, voici une carte, tu vois là c’est le village, compte quatre jours à cheval. D’après les informations, c’est vers le nord qu’elles ont pris la route, vers les montagnes. Nous t’attendrons au village de Campebrousse si tout va bien, dans le pire des cas tu auras un message que je laisserais à l’auberge. Tu penses en avoir pour longtemps ici ?

_ Encore une petite journée, grand maximum, vous n’aurez pas beaucoup à m’attendre. Je vais cependant avoir besoin que Méllia reste avec moi. »

Méllia regarda le Baroncrapo les yeux remplis de curiosité et dit :

« _ Qu’est ce que j’aurai à faire ?

_ Rien, à priori… C’est une simple sécurité… Je doute que les gars qu’on a mit hors service tantôt en restent là… Mais t’inquiète pas on aura sans doute aucun souci. » Ajouta-t-il avec un grand sourire.

Elles connaissaient toute trois la méfiance parfois maladive qu’il développait lorsque tout ne tournait pas rond. Il était rare que sa prudence ne soit pas récompensée. Méllia quitta la table.

« _ Je vais me reposer. » Dit-elle simplement.

Alinaë et Ciny se tournèrent vers le Baron qui acquiesça d’un signe de tête. Aucun d’eux n’était dupe, le petite consciencieuse allait se préparer à toutes éventualités.

« _ Avant de prendre congé, il faut que je vous annonce quelque chose… »

Les deux jeunes femmes écoutèrent alors attentivement…

« _ D’ici peu je partirais pour un long voyage, en terre d’Ensulsis. Là bas il sera peut être possible de me guérir. Ce n’est pas un lieu ordinaire, le livre, nos armes, la magie que j’ai jadis utilisée, tout semble lié à Ensulsis… Vous devez savoir, qu’il s’agit peut être pour moi d’un voyage sans retour, une seule personne en serait revenue. Demain j’apprendrais où le trouver, et après qu’on ait réglé cette petite histoire, j’irai le rejoindre et préparerais mon départ. Je n’ai pas le droit de vous demander de…

« _ Baron, tu n’as pas à le demander, nous t’accompagnerons, n’est ce pas Ciny ? »

Avec un grand sourire elle confirma. Méllia ne serait pas plus dure à convaincre. Le BaronCrapo décida de lui annoncer le lendemain puisqu’il passerait la journée avec. Il se leva et s’apprêta à … Quand soudain une dague vint se planter sur la table, ils se retournèrent tout trois vers l’entrée de la taverne d’où elle semblait venir. Bien caché sous une cape, quelqu’un qui d’une voix déformée dit :

« _ Savoure ta dernière nuit Baron d’opérette ! »

Puis il partit dans la nuit laissant le Baron et ses Vindicatrices emplit de surprise. Alinaë regarda Baron puis partit en courant, suivit de Ciny et son grand arc.

« _Va te reposer, on s’en charge !! » dit Ciny avec sa petite voix.

          1 – Le Baron va se coucher

          2 – Il va les suivre

Et voilà il ne manque plus qu’un quart de chapitre, merci à tous ceux qui me suivent ! N’oublier pas de voter en postant un commentaire !

Chap 1 Part 2 Chap 1 Part 4

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Partage l'article si tu l'as aimé